top of page
Rechercher

Qu'est-ce que la psychologie humaniste ?

Dernière mise à jour : 2 avr. 2023




La psychologie humaniste est née aux environs de 1960 de divers courants de pensées qui ont révolutionné leur époque et dont les protagonistes appartenaient à l'école de Palo Alto en Californie. Véritable tournant dans le monde de la psychologie, elle se positionne en troisième courant, que l'on appelle aussi troisième force, afin de la distinguer des théories psychanalytiques ou behavioristes connues à l'époque.


Ce courant humaniste de la psychologie s’appuie sur une conception positive de la personne. C’est l’idée qu’il existe en chacun une dynamique naturelle, une capacité de créativité renouvelée, qui agit en vue de la réalisation de son potentiel. Chaque individu est un organisme vivant qui, sous l’effet de la poussée de vie, est appelé à épanouir pleinement ses capacités humaines.

En tant que Psycho-coach, je m'adresse plus particulièrement aux personnes qui souffrent d'un manque de sens dans leur vie en général ou qui ressentent le besoin, voire la nécessité, d'opérer un changement dans certains aspects de leur vie. Il peut également s'agir de prendre une décision importante ou de régler un problème récurrent et donc limitant l'épanouissement.

Quelques grands principes différencient la psychologie humaniste des autres courants

de pensée de la psychologie et de la psychanalyse

  • Elle fait ressortir l'idée du potentiel humain : la personne a la capacité de s'autodéterminer et de grandir.

  • Elle reconnaît qu'il existe un processus vivant, un élan qui pousse à accomplir et à s'accomplir.

  • Elle implique l'engagement de la personne, sa responsabilité.

  • Elle n'oublie pas la liberté de l'individu.

  • Elle fait ressortir le respect de la créativité qui permet le développement personnel de chacun.

  • Elle s'appuie sur l'expérience, le vécu émotionnel, le ressenti des choses et de son propre corps.

  • Elle propose une vision globale qui intègre les dimensions corporelle, relationnelle, intellectuelle et imaginative de la personne.

  • Elle met la relation patient/thérapeute au premier plan, avec un respect marqué pour le patient.

Au sein de ce courant, la Psychologie Positive a émergé comme une discipline à part entière de la psychologie. Elle a été officiellement fondée en 1998 par Martin Seligman, chercheur en psychologie, comme une véritable science construite grâce à plusieurs décennies de recherches rigoureuses suivant des protocoles expérimentaux bien définis.

La Psychologie Positive « étudie ce qui donne un sens à la vie », c’est-à-dire les forces, le fonctionnement optimal et les déterminants du bien-être, ce qui a permis l’identification des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement, au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions.

Les outils développés permettent d’accompagner chacun dans la conscientisation et le développement de ses forces, de son potentiel, de ses ressources, de sa résilience, ce qui ne vient pas en opposition mais plutôt en complémentarité de la définition et de la compréhension des difficultés vécues.

29 vues

Comments


Votre besoin

Vous souhaitez prendre contact ?

Je vous propose de réserver dès maintenant votre premier entretien gratuit de 30min pour discuter de votre problématique, ou de me contacter via mon formulaire.

bottom of page